Le Marais salant

Le fonctionnement d'un marais salant

– L’eau de mer pénètre dans le marais par un canal (1) appelé l’étier
– L’étier alimente le réservoir du marais, la vasière ou le vasais (2). Celle-ci mesure plus de 1 m de profondeur. L’eau de mer s’y débarrasse de la vase, des algues, des poissons.
– L’eau pénètre ensuite dans un bassin découpé, plus petit, plus bas et moins profond que la vasière. C’est la métière ou le cobier (3).

– Puis, l’eau passe dans les fares ou tables courantes (4) : ce sont de grands bassins, peu profonds. L’eau y est ralentie par des chemins d’argile pour mieux s’évaporer et se concentrer en sel.

– L’eau circule ensuite dans des couloirs, les adernes (5). Ils servent à conduire l’eau saturée  en sel au cœur de la saline, au niveau le plus bas.

– Après avoir parcouru plusieurs kilomètres, l’eau arrive dans le champ du marais (6) constitué de muants, nourrices et aires saunantes: l’eau arrive saturée en sels dans des tables salantes rectangulaires où la cristallisation s’effectue. La profondeur est de quelques centimètres.

Le paludier, ou saunier effectue la récolte du sel cristallisé dans les œillets(7).

 

 

visite marais salant saline paludiers visiter visite guidée marais salants guérande sel de guérande
visite marais salant saline paludiers visiter visite guidée marais salants guérande sel de guérande

Les commentaires sont fermés